• Il y a bien longtemps que je n'ai pas mis d'article concernant mes lectures, mais je suis tellement emballée par ce auteur, qu'il faut que je vous en parle.

    tout d'abord, je cherchais des auteurs français. Ce nom résonnait french, donc je m'y suis intéressée. Il est anglais, mais comme personne n'est parfait, j'ai lu le 4ème de couverture, et je l'ai mis dans mon caddie.

    Je n'achète que des livres de poches, les autres je les prends a la Médiathèque Léo Ferré, prés de chez moi.

    Il est né en 1954, en Angleterre, il fut tour a tour, journaliste, enseignant puis proviseur, il décide dans les année 1980 de se consacrer entièrement a l'écriture, pour notre plus grand palsir

    Ses thrillers font habituellement appel à des éléments historiques et sont souvent situés dans des villes et bourgades de province en Angleterre. Contenant de nombreux rebondissements, ils mettent fréquemment en scène un personnage central qui découvre, à travers des documents tels que des journaux intimes ou par des confidences, une conspiration longtemps gardée secrète et dont la révélation va bouleverser sa vie. Trois d’entre eux (Into the Blue, Out of the Sun et Never Go Back), bien que racontant des histoires indépendantes l’une de l’autre, forment une série chronologique qui recourt au même personnage principal, Harry Barnett.

    j'ai lu la semaine dernière "Heather Malender a disparu" . L'histoire débute  sur l'ile de Rhodes. Le héros Harry Barnett part donc a la recherche de Heather qui disparait alors qu'ils faisaient une balade en montagne. A partir de ce moment, on est pris dans un engrenage et on voudrait bien continuer à lire jusqu’à la fin..... mais il me fallait dormir un peu.

    c'est époustouflant, il y a longtemps que je ne m'étais pas accrochée a un livre pareillement. Je vous conseille vivement de le lire

     

    ROBERT GODDARD

     

    Enthousiasmée pas cet auteur je n'ai eu de cesse de trouver un autre ouvrage de ce Robert là.  Toujours en poche  "Le secret d'Edwin Strafford" a rejoint mes courses dans mon caddie.

    L'histoire commence sur l'ile de Madére, et se poursuit ensuite en Angleterre ou Martin Radford, jeune historien, part avec nous sur les traces de cet Edwin là au début du XXème siècle.

    j'en suis à la moitié, et je soir j'ai bien du mal a le fermer pour dormir. C'est passionnant !!! je ne vous en dit pas plus.

    ROBERT GODDARD

    Longtemps souterraine ses œuvres viennent d'être redécouvertes en Angleterre et aux États Unis, où elles connaissent un succès sans précédent. Elles sont traduites en France depuis les années 2010.

    A suivre : le troisième "Par un matin d'Automne"

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires