• La je me perds dans ce huis clos


    Le vertige est un trouble passager affectant une personne dans le contrôle de sa situation dans l'espace qui peut survenir en différentes circonstances ou pour différentes causes. Outre la vive impression de désorientation, voire l'étourdissement, le sujet a des difficultés à se tenir debout ou à marcher, la nausée et même des vomissements pouvant s'y associer. En un sens restreint, le vertige est le malaise et l'anxiété éprouvée par un sujet se trouvant de manière inaccoutumée en hauteur, appelé en médecine acrophobie.

     

    4 ème de couverture: Un homme se réveille au fond d'un gouffre, deux inconnus et son fidéle chien comme seuls compagnons d'infortune. il est enchainé au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres.

    Qui les a emmenés là ? Pourquoi ?

    Je dois dire que j'ai commencé a chercher l'un de ses personnages récurents, Sharko ou Lucie, mais non !! J'ai pensé que ce Joanthan Touvier rêvait ou bien il était en état commateux, mais non. Et lorsqu'il se termine on se dit " Quoi ? j'ai du laisser passer quequechose".......


    VERTIGE  DE FRANCK THILLIER

     

    Voici ce qu'écrit FT


    Certains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?

    Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse : jusqu'ou faut-il aller pour survivre ? Pour son 10e roman, Franck Thilliez réussit un tour de force dans ce huis clos étouffant et glacial à la fois, ou il joue à décortiquer l'âme humaine confrontée aux situations de l'extrême. Sans jamais épargner son lecteur, manipulé jusqu'à la dernière ligne, et, qui sait, peut-être plus encore...

    « La folie ne sonnerait pas si creux. Retenez bien ce bruit de métal. Aussi longtemps qu'il résonnera dans votre tête, il prouvera que vous n'êtes pas fou. » Extrait de Vertige.

    j'ai été effarée, bouleversée, et lorsque je l'ai terminée, je me suis vite lancée dans une autre lecture plus cool de peur de me réveiller enchainée moi aussi, mais mes fantômes dans mes placards sont plus gentils que ceux de Jonathan.

    A lire absolument mais pas le soir avant de dormir.

     

    VERTIGE  DE FRANCK THILLIER




    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique